La majorité du siècle

Aux Arms… Etc…

Cette année le siècle fête sa majorité.

Après une enfance et une adolescence chaotiques, il est à espérer que l’âge adulte ne suive pas l’exemple de ses prédécesseurs.

Que les « arms » se libèrent des armes et retrouvent la délicatesse du geste pour s’imposer en beauté et légéreté.

Depuis un an, Dijon Design rejette la banalité, source stérile des mauvaises idées, pour vous proposer la particularité du mouvement de la pensée.

L’art ou artisanat d’art comme remède aux maux de la société.

Fréquentez donc les musées (ici, ici ou ici), courrez les expositions d’art contemporain (ici, ici ou ici), pénétrez le mystère d’un atelier d’artiste (ici) et permettez aux artisans d’appuyer votre originalité tout en affirmant la leur (ici, ici ou ici).

C’est pourquoi 2018 ne changera rien à cette règle de découverte et d’écriture !

Bien au contraire, puisque déjà se prépare plus d’une incursion en démonstrations de savoir-faires uniques.

Plus d’une occasion de découvrir des métiers rares et d’autant plus précieux, comme facteur d’instrument de musique ou marqueteur végétal.

Plus d’une opportunité d’admirer des géants de papier, architectes, peintres, révélateurs et relieurs.

Plus d’une aventure à chiner, broder, habiter et fleurir…

Entrez donc dans la file d’attente des explorations de l’année, comme une initiation aux innovations éternelles.

Une bonne année pour se ranger sans vous nier, vous exprimer en toute humanité et démontrer votre personnalité… »In the waiting line« …

(Zero 7 – Aquanote’s Naked Adaption)